WeCreativez WhatsApp Support
Un expert vous réponds
Entrer votre email et posez votre question

Le président à propos des occasions de moins de 3 ans Leave a comment


Tebboune s’est exprimé, dans une interview accordée aux médias, sur la réautorisation de l’importation des véhicules d’occasion (de moins de 3 ans) par les citoyens algériens.

En effet, le président de la république Abdelmadjid Tebboune a reçu, dans la soirée du 22 janvier, un groupe de responsables des médias nationaux publics et privés des chaines de télévisions et de presse écrite; dans laquelle de nombreuses questions nationales et internationales ont été abordées.

L’entrée en vigueur de la fameuse loi tant attendue par les citoyens algériens, en l’occurrence l’importation des véhicules d’occasion (de moins de 3 ans); a été discutée lors de cette conférence de presse, où le président a expliqué que la réautorisation initiée dans la loi de finances 2020; ne le dérangeait pas et qu’il était plutôt favorable à son officialisation à condition de mettre en place des réglementations spécifiques et un cadre légal bien défini.

Tebboune « prudent » face à l’importation des véhicules d’occasion

« Nous devons être conscients de ce que nous importons, de quel type de voiture s’agit-il, qui s’assure que la voiture est de bonne qualité et de l’exactitude de la carte grise »;  a déclaré Tebboune qui estime, dans ce sens, que la prévention est de rigueur afin d’éviter toutes sortes de trafics et d’excès en défaveur du consommateur algérien.

« Il y a des lobbys et de la mafia partout. Je n’accuse pas un parti en particulier, mais je crains que le citoyen ne soit victime de ces affaires »; a-t-il ajouté, affirmant être conscient des mesures qu’il faut prendre et des conséquences qui risquent de peser sur l’Algérie au vu de ces nouvelles importations.

La protection du consommateur algérien avant tout

En effet, malgré les réserves exprimées par le président quant à la réintroduction de l’importation des véhicules d’occasion en Algérie, ce dernier reste cependant favorable à cette motion inscrite dans la Loi de Finances 2020, dans la mesure où celle-ci est réglementée et encadrée par des lois qui protègent l’acheteur algérien.

Tebboune a ainsi expliqué que tant qu’il « y a des garanties techniques qui protègent le citoyen d’importer un véhicule endommagé, la porte est ouverte que ça soit en important individuellement ou collectivement »; chargeant à cet effet différents ministères de mettre en place les mesures nécessaires, en collaboration avec les services de douanes, toujours dans un souci de protection du consommateur algérien.YouTube

Source : https://www.dzairdaily.com/algerie-tebboune-importation-voiture-occasion-moins-3-ans/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *