WeCreativez WhatsApp Support
Un expert vous réponds
Entrer votre email et posez votre question

Nos premières images des nouveaux Renault Kangoo et Mercedes Citan 2021

Après une interminable carrière, la deuxième génération de Kangoo va enfin avoir le droit de prendre sa retraite. Son remplacement devrait en effet intervenir d’ici la fin de l’année, et sera vite suivi par celui de son jumeau badgé Mercedes, le Citan.

Pionnier des “ludospaces”, le Kangoo peut parfois donner l’impression d’avoir été oublié par Renault. Pensez donc : l’actuelle génération, la deuxième, a été lancée il y a douze ans, en 2007. Une éternité à l’échelle d’une industrie comme l’automobile ! Heureusement, le développement de la troisième mouture avance bien, puisque le lancement demeure prévu en fin d’année, au moins en version utilitaire. Les lignes ne sont d’ailleurs plus un mystère, puisqu’elles ont été annoncées par un concept dès 2019, puis éventées par un dépôt de brevet.

Le Mercedes Citan toujours jumeau

On sait donc que ce Kangoo 3 va tourner le dos aux lignes rondouillardes et joviales de ses prédécesseurs, vaguement inspirées de la 4L, pour adopter des traits plus sérieux et anguleux. Avec un faciès plus proche de celui des dernières productions de la marque et une hauteur en légère diminution. Les portes arrière coulissantes, que le Kangoo a été le premier à proposer dans le segment, seront quant à elles toujours de la partie, mais Renault pourrait cette fois se dispenser de montant central, comme sur le concept-car… ou sur le B-Max de Ford. Un moyen d’optimiser l’accès à la banquette. Quant au Citan de Mercedes, sa prochaine génération, la deuxième, continuera d’utiliser cette base, même si la marque à l’Etoile a revu récemment son partenariat avec le Losange à la baisse.

Deux Kangoo au lieu d’un

Autre certitude : en plus de recevoir des moteurs diesel et essence, ce Kangoo 3 sera disponible en version 100 % électrique, tout comme son jumeau allemand. Sa production devrait, elle, rester assurée en France, à Maubeuge, alors que les grands rivaux Citroën Berlingo et Peugeot Rifter sont assemblés en Espagne et au Portugal. Mais en réalité, Renault pourrait proposer non pas un, mais deux Kangoo. Avec des soubassements plus modernes pour la version ici illustrée, et d’autres plus basiques pour une déclinaison plus abordable, qui sera aussi vendue sur le nom de Dacia Dokker sur certains marchés.